La Nature

« Si nous prenons la Nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais. »

Cicéron.

23 mai 2017.

Les animaux sont omniprésents dans nos vies.
Il n’est pas rare qu’inconsciemment nous invoquons leurs puissances bienfaitrices en leur parlant au pied de notre canapé entre deux caresses.
Qui n’a jamais discuté avec son chat, avec son canari ou encore avec son poisson rouge comme s’ils étaient capable de nous répondre ?
De nos jours, avec toutes les révolutions spirituelles qui naissent, comment peut-on encore croire que rien n’existe en dehors de notre propre existence ?
Continuons-nous de penser que les liens qui nous unissent aux animaux sont surfaits ? Que leurs pouvoirs protecteurs et guérisseurs appartiennent à un autre monde ?
Celui des fiers Amérindiens, des peuples premiers, des gardiens de l’Amazonie, des fils de la Steppe que nous respectons pourtant avec beaucoup d’égard pour leur force de caractère.
Qui n’a jamais dit à un ami ces quelques mots : tu es rusé comme un ‘renard’, tu dors comme une ‘marmotte’, têtu comme un ‘âne’, fort comme un ‘bœuf’, malin comme un ‘singe’, faire des yeux de ‘merlan’ frit, fier comme un ‘paon’, monter sur ses grands ‘chevaux’, détaler comme un ‘lièvre’, être le bon ‘pigeon’, être muet comme une ‘carpe’, noyer le ‘poisson’ …
Il est vrai aussi que quand on trouve que quelqu’un a une drôle de tête nous faisons volontiers la comparaison entre lui et un animal.
Nous pouvons aussi trouver des signes de leur présence à travers les armoiries, les monuments royaux et gouvernementaux qui ont tous comme emblème un animal puissant, symbole de force et de prospérité.

Nous qui pensons si souvent être au-dessus des animaux, de la Nature, ne retrouvons-nous pas notre place à côté de ces êtres qui nous suivent depuis la nuit des temps et nous apportent tellement de bienveillance au quotidien?

Leave A Comment

error: Content is protected !!