Poussière d’étoile

Mike Horn avait dit ces quelques mots après son époustouflant exploit en Antarctique :« si on ne quitte pas sa maison, on ne peut pas découvrir qui on est vraiment. »
C’est quand le corps et l’esprit sont mis à l’épreuve face à des situations nouvelles que notre moi profond peut germer comme une graine au contact du soleil.
L’esprit a soif de connaissances et libre à nous de lui apporter la nourriture qu’il réclame.
Permettez-moi de laisser mon âme vagabonder dans l’infinité du possible et du déjà-vu et aidez-moi, tout comme je le fais pour vous, à devenir celui que je désire être.
Laissons-nous la possibilité d’exister.

Bien que cette fois-ci je n’aie pas réalisé de voyage éprouvant, j’en ressors, comme toujours, plus grandi et reconnaissant.
Je quitte le pays de ces puissants hommes avec ces quelques mots de Sylvain Tesson:

« C’est beaucoup de joie de revenir aux siens et beaucoup de peine de quitter les autres. »

Leave A Comment

error: Content is protected !!