La danse des esprits

La danse des esprits

« Les esprits sont comme les parachutes. Ils ne fonctionnent que quand ils sont ouverts.»

Frank Zappa.

26-01-2017.

Et c'est quand tout semble tellement loin que tout est tellement prêt…
Je n'ai pas encore acquis la sagesse de pouvoir prétendre avoir élucidé quelques-uns des plus grands mystères de l’Univers, ni la prétention de pouvoir affirmer que ma vérité est ultime et parfaite ; Parce que heureusement elle ne l'est pas.
Mais grâce à mes erreurs et les enseignements qui en ont découlé, par mes voyages, mes amis(e)s aussi, je peux me permettre de dire qu'il y a bien des choses qui dépassent notre entendement.
A vrai dire, je pense que tout le monde en a conscience et se pose un jour ou l'autre la question de savoir ce qui se cache dans l'invisible ; là tout autour de nous.
Des dieux ? Des esprits ? Des fantômes ? Des êtres aimés qui on disparu et veille sur nous ?
Peu importe le(s) nom(s) que nous leur concédons, je suis certain que chacun d'entre nous qu’il soit ouvert ou non à cela à ce sentiment de ne pas être seul et qu’il appartient à quelque chose de bien plus grand que lui-même. Comme Emerson le disait : "si vous en doutez encore, Il vous suffira peut-être de juste lever la tête vers les étoiles pour vous en rendre compte."

Automne prochain, je m'en vais faire ce qui me semble être, un époustouflant reportage sur les chamans : ces hommes qui interpellent le cosmos pour trouver des réponses.
Passer par la même occasion la dernière frontière terrestre qui me tient à cœur : le détroit de Béring. Pour atteindre l’Alaska et aller voir les angakuit (chamans en Inuit).
De Bruxelles à la Sibérie en passant par la Mongolie, l’Alaska, le Yukon et Nunavut par voie terrestre.

« Chaman » ce mot semble assez déroutant, dérangeant, voire déstabilisant si on n’est pas habitué à entendre ou peut-être à concevoir qu’il y a une infini palette de réalité présente dans notre monde.
N’est-il pas vrai qu'une quantité d’entre nous n’aiment pas ce qu’ils ne comprennent pas ?
Il est probable que beaucoup d’individus se font violence, tout comme je l’ai fait, pour rejeter ce qui semble être totalement insensé à leurs yeux et aux yeux du système dans lequel la majorité d’entre nous vivons.
Qui aurait pu concevoir à ses débuts, que là, juste devant nos yeux d’innombrable manière d’imaginer le sens de la vie se balade incognito ?
Des choses qui paraissent irrationnelles, sur lequel nous n’avons aucune emprise et qu’on ne peut ni acheter, ni contrôler ou posséder. Je conçois que cela peut effrayer...
Nous pouvons l’approuver ou le réfuter, mais qu'on y croit ou non, je pense que la question n'est pas là, et, il serait regrettable pour les être moraux que nous sommes de ne pas nous interroger.
Sur le fait de savoir pourquoi ces connaissances souvent millénaires qui s’éparpillent aux quatre coins de la terre perdurent encore de nos jours et sont souvent bien plus anciennes que nos propres croyances.
Se questionner aussi de savoir pourquoi ces peuples qui vénèrent les étoiles, des dieux élémentaires, des animaux totem, des esprits gardiens sont souvent mieux adapté que nous à vivre et à partager en harmonie notre Terre avec tous les êtres sensibles qui la peuplent.
Il m’a fallu à l’époque, plusieurs mois pour concevoir et finalement accepter qu’à l’autre bout du monde il y a des peuples qui ont une autre vision du monde et que leur style de vie, après coup, est plus en concordance avec les valeurs que je défends.
J’ai ainsi accueilli leur sagesse, leur précieux héritage pour m’imprégner de leur savoir qui je le savais m’aiderait à devenir quelqu’un de meilleur.

Aujourd’hui je n’en pense que du bien et remercie ces hommes d’avoir pris le temps d’enseigner leur culture à un enfant arrogant qui pensait tout connaître du monde.
Je me permets de penser que nulle religion, nul livre, nulle parole ne peut vraiment expliquer ce qu'est l'imperceptible.
Que le seul moyen de le découvrir est dans un premier temps, de faire le chemin par soi-même à travers ce vaste labyrinthe d’information qu’est notre conscience et de recevoir les éléments de réponse qui nous permettront de pouvoir juger de la fiabilité de ses coutumes, qui, dépassent souvent l’entendement et font vaciller notre Monde moderne depuis que des hommes ont élevés d'autres hommes au rang d’immortel.
Pour pouvoir enrichir notre manière de voir le monde et ainsi éventuellement briser les préjugés des frontières terrestres et spirituelles qui nous figent dans notre solitude et nous sépare les uns des autres depuis ce qui me semble d’après mes lectures être une éternité.

error: Content is protected!